Comores: les défis de l’archipel

YOUR VOICE BY ERA ENVIRONNEMENT
YOUR VOICE BY ERA ENVIRONNEMENT
Comores: les défis de l'archipel
Loading
/

Comores: les défis de l’archipel

Les Comores se préparent à la cérémonie d’investiture du président Azali Assoumani. Contestée par l’opposition pour fraude, elle est prévue le 26 mai prochain. Radio Era Environnement s’est entretenue avec Houmed Msaidie. Actuel Ministre de l’agriculture, de l’environnement, de la pêche, il est aussi porte-parole du gouvernement des Comores.

Une liste non exhaustive

Cet entretien met en exergue la situation socio- économique, politique et environnementale des Comores. Il met en lumière les défis actuel non exhaustifs de l’archipel des Comores. Houmed Msaidie répond aux questions liées aux raisons de l’organisation tardive de la cérémonie d’investiture. Il répond aussi aux interrogations sur les problèmes de transport aérien, à la situation des journalistes comoriens, et à l’élection présidentielle au Sénégal. Houmed Msaidie revient également sur les intempéries récentes aux Comores. L’archipel est parmi les pays qui contribuent le moins au changement climatique mondial mais qui souffrent le plus de ses effets.

Le contexte politique

L’élection présidentielle et celles des gouverneurs a eu lieu le 14 janvier dernier, suivies par des émeutes. La Cour Suprême a révisé les résultats contestés et a validé les élections. L’archipel organise une cérémonie d’investiture le 26 mai prochain. Malgré un contexte particulier. L’opposition reste sur ses positions et  rejette les résultats de l’ élection présidentielle et celles des gouverneurs des îles. Certains prisonniers politiques ont été libérés. D’autres sont toujours incarcérés.

Mayotte

L’Union des Comores est classée selon la Banque Mondiale parmi les pays à revenus intermédiaires depuis 2019. Les Comores font face à une crise économique liée à l’inflation, et subissent une crise sanitaire avec le choléra. L’île de Mayotte, département français revendiqué par les Comores depuis l’accession à leur indépendance, s’invite aussi dans l’investiture. Mayotte a connu récemment un décès à la suite d’ une épidémie de choléra qui sévit à Anjouan.  Toutefois, d’après le communiqué du ministère de la santé des Comores datant du 18 mai, aucun décès n’est à déplorer à Anjouan. 70 kilomètres séparent l’île d’Anjouan de l’île de Mayotte.

Dernièrement, le 16 mai, durant le 38ème  conseil des ministres de la Commission de l’Océan Indien ( COI), la Secrétaire d’Etat Chrysoula Zacharopoulou représentant la Réunion a plaidé pour l’intégration de Mayotte dans l’institution régionale.

Les ministres de la COI@COI

L’île de Mayotte, réclamée par les Comores, n’a pas accès au réseau Surveillance Épidémiologique et  gestion des alertes (SEGA), one Health . La France, d’après la représentante française apportera 600 000 euros pour la pérennisation de SEGA one health. A noter que les Comores et la France ont intégré la COI en 1986. Lors du conseil des ministres des États membres de la COI, des recommandations de la
conférence ministérielle sur la sécurité sanitaire de septembre 2023 ont été pris en compte. Elles permettent de doter la COI d’une stratégie régionale en santé et de formaliser la création du Fonds SEGA – One Health.

Par Houmi Ahamed-Mikidache

error: Content is protected !!